l’inactuel

Il se dit aujourd’hui que la psychanalyse est en crise, tant dans sa pensée que dans sa pratique. L’équipe de rédaction qui crée cette nouvelle revue , dans une période où la lecture et l’édition sont elles-mêmes réputées en mauvaise posture, ne saurait nier ce qui apparaît comme un état de fait. Elle interprète néanmoins à sa façon la notion de crise et souhaite se mettre en position d’en tirer parti.
La « crise », c’est aussi un état de déstabilisation des idées reçues, des valeurs établies, des fonctionnements répertoriés et certifiés. C’est le moment où se déplacent les lignes. La fin d’une époque, c’est aussi ce que l’on perçoit des commencements indéfinissables de mouvements nouveaux que l’on ne peut encore ni dessiner ni qualifier précisément. Une certaine vigilance, une attention portée aux signaux qu’émettent de tels mouvements, peuvent pourtant permettre de prolonger les traits qui s’esquissent, d’explorer les diverses directions dans lesquelles ils pourraient engager la pensée. […]

 

DIRECTION
Marie Moscovici

RÉDACTION
Pierre Fédida, Patrick Lacoste, Marie Moscovici

ASSISTANTE DE RÉDACTION
Dominique Clerc
puis Dominique Jaccottet, Catherine de Léobardy

COMITÉ
Georges Didi-Huberman, Patrice Loraux, Charles Malamoud

1
Guerres
Printemps 1994
2
Emplois du temps
Automne 1994
3
Intérêts de la psychanalyse
Printemps 1995
4
L’oral
Automne 1995
5
Matière
Printemps 1996
6
Mensonges, vérités
Automne 1996
7
Crises, fêlures, ruptures
Printemps 1997
8
Territoires, frontières, passages
Automne 1997
1
États de mémoire
Automne 1998
2
L’idée de meurtre
Printemps 1999
3
Formes du primitif
Automne 1999
4
Résistances
Printemps 2000
5
Dispositifs de parole
Automne 2000
6
En lisant Wladimir Granoff
Printemps 2001
7
Du nouveau
Automne 2001
8
L’avenir des illusions
9
Tout dire
10
Le singulier
11
Impostures
12
Actuel / Inactuel
13
Moments excitants à penser