Le fait de l’analyse

Le fait de l’analyse : le titre de cette revue ne craint pas d’être dans son temps – la psychanalyse est un fait de notre civilisation. Il promet de ne pas quitter le « faire » de la cure et de la séance de psychanalyse, ni leur méthode qui est unique dans le champ des sciences de l’homme. Il considère sans fausses pudeurs que l’analyste fait des choses, qu’il entend avoir une action sur une pathologie et sur des destins de vie, et enrichir, en s’y confrontant, les énigmes de la connaissance.
Et parce qu’en psychanalyse on ne pense pas par thèmes, et que l’écriture n’est pas une preuve mais un mouvement qui défait et refait, Le fait de l’analyse souhaite que chacun de ses thèmes soit à l’image ramifiée et changeante du delta d’un fleuve. Les faits du monde sauront bien nous opposer leurs obstacles.

f.a

DIRECTION
Michel Gribinski

RÉDACTION
André Beetschen, Edmundo Gómez-Mango, Laurence Kahn

SECRÉTARIAT DE RÉDACTION
Michela Gribinski

1
La reproduction
Septembre 1996
2
Moi
Avril 1997
3
Avoir peur
Septembre 1997
4
Le démon de l’interprétation
Mars 1998
5
Les organes
Septembre 1998
6
Sauvagerie
Mars 1999
7
Les morts
Octobre 1999
8
La maladie sexuelle
Printemps 2000
9
Les pensées inconvenantes
Automne 2000
10
La fabrique de l’origine
Printemps 2001
11
La vie urgente
Automne 2001