Les actes

Printemps 1985

Il semble bien qu’à l’exhortation courante « Assez de paroles, des actes » la psychanalyse réponde par une exigeance contraire : « Toujours plus de paroles et le moins d’actes possibles » ! La psychanalyse ou du moins l’idée qu’on s’en fait.
Cette idée reçue que ce numéro vise à mettre à l’épreuve, en ne s’enfermant pas dans l’opposition schématique du dire et du faire. Acte, tu jactes !

 

Nouvelle Revue de Psychanalyse, n° 31, Gallimard
Parution : 14-05-1985


Sommaire

Argument
Jean-Claude Lavie – Acte, tu jactes !
Roger Grenier – Le pays des poètes
Jean Clair – Entre les actes
Patrick Lacoste – Le feu de l’action
Evelyne Lavenu – L’acte criminel
Jean-Louis Backès – L’acte gratuit, invention des poètes symbolistes ?
Michael Lonsdale – L’emploi du temps des émotions
Masud Khan – L’outrage
Jean-Claude Arfouilloux – Provocations
Paul-Laurent Assoun – De l’acte chez Freud
Agnès Oppenheimer – Comment dire
David Rosenfeld – Distorsions
Philippe Jeammet – Actualité de l’agir
Josée Contreras et Jeanne Favret-Saada – La thérapie sans le savoir
Claude Barrois – Action du traumatisme, traumatisme en action, action sur le traumatisme

Varia – IV :
Florence Delay – Cet hiver, à la B.N.
D.W. Winnicott – Le thème du temps…
Bernard Favarel-Garrigues – « … Songez en ce malheur… »
Adam Phillips – « Si vous nous chatouillez… »
Gilbert Diatkine – L’interprétation psychanalytique…
François Gantheret – « C’est ce jour-là à Florence… »
Laurence Kahn – En 1913, Jung ne fut pas réélu…
Marc Guyon – Il me semble que la langue…
J. O. Wisdom – J’ai eu la bonne fortune…
Michel Gribinski – Éloge de Varia