La chose sexuelle

Printemps 1984

« Dans des cas pareils, c’est toujours la chose génitale, toujours… toujours… toujours. » Cet aveu de Charcot fut pour Freud le point de départ de ce qui est peut-être le socle de la psychanalyse : l’étiologie sexuelle des névroses.
Qu’en est-il aujourd’hui ? Quand la morale et les mœurs se sont transformées au point de voir dans la satisfaction sexuelle la condition nécessaire de la santé psychique, quand les techniques biologiques permettent de dissocier la sexualité de la conception, quand se dessine l’idéal d’une sexualité naturelle et sans conflits, quand la plupart des œuvres post-freudiennes insistent sur l’être, l’identité, la pulsion de mort, quand Narcisse paraît prendre le pas sur Œdipe, peut-on continuer à soutenir que la sexualité est coextensive à l’inconscient ?
Pourtant, conclure qu’il ne s’agit plus aujourd’hui de ça, ne serait-ce pas oublier que la chose sexuelle n’est pas réductible aux choses du sexe ?

 

Nouvelle Revue de Psychanalyse, n° 29, Gallimard
Parution : 24-04-1984


Sommaire

Argument
Nicole Loraux – Le fantôme de la sexualité
Paul-Laurent Assoun – C’est, donc, la chose, toujours
Sylvie Gribinski – La contamination
Jean-Claude Emperaire – Enfantillages
Karima Dekhli – Civilité du sexe moderne
Michel Panoff – La sexualité des autres ou Le jardin du voisin
Joyce McDougall – Entretien avec François Gantheret
Robert Stoller – La perversion et le désir de faire mal
Didier Anzieu – Le double interdit de toucher
J. O. Wisdom – Homme et femme
Radmila Zygouris – Le sperme du diable
Christopher Bollas – Trisexualité
Patrick Lacoste – Chambre à part
Jean-Michel Hirt – Le cinéma de la mise à nu
Jean-Claude Lavie – Ce dîner n’est pas un dîner

Varia – II :
Michel Gribinski – Je suis dans l’étang, au bout du jardin…
David A. Miller – David who ? said the gentleman…
Bernard Favarel-Garrigues – L’illusion de l’enfant…
André Beetschen – Passage du Commerce Saint André
Jean Pouillon – Nouvelles de l’étranger
Danielle Margueritat – Quoi de plus « naturel » que la tendance…
Stella Baruk – Confondre, je m’en suis avisée…
Michel Deguy – Paul Veyne, dans son étude…
J.-B. Pontalis – Ces mots de Freud pour décrire…