Incidences de la psychanalyse

Printemps 1970

Qu’il faille récuser .aussi bien l’impérialisme de la psychanalyse que sa stricte limitation à l’espace de la cure, c’est ce que signifie ici le terme d’incidence.
Il n’y a pas ou il ne devrait pas y avoir de psychanalyse appliquée. Mais comment contester que l’avènement du freudisme au début du siècle a modifié dans leur objet et leur méthode toutes les sciences de l’esprit ?
Ce premier numéro, indiquant ainsi le projet de la revue, invitait les analystes à ne pas rester enfermés dans leur discours et leurs institutions, et, dans un même mouvement, à ne pas céder sur la spécificité de leur expérience et de leur mode d’interprétation. Rendez-vous est pris autour de questions précises avec l’ethnologie, la mythologie, le matérialisme historique, la psychobiographie. La frontière entre analystes et non-analystes n’est pas érigée en principe.

 

Nouvelle Revue de Psychanalyse, n° 1, Gallimard
Parution : 22-04-1970


Sommaire

J.-B. Pontalis – La question de la psychanalyse
Jean Starobinski – L’interprète et son cercle
Guy Rosolato – Le précurseur, son épreuve et son cycle
Dominique Fernandez – Introduction à la psychobiographie
Victor Smirnoff – L’œuvre lue
Claude Lefort – L’interprétation de l’œuvre de pensée
Daniel Widlöcher – L’œuvre de Freud n’est-elle qu’une œuvre de pensée ?
Jean-Claude Lavie – La psychanalyse est machiavélique
Jean Pouillon – Malade et médecin : le même et/ou l’autre ? (Remarques ethnologiques)
M. Masud R. Khan – Le cadre thérapeutique de Freud
Jean-Claude Lavie – Le psychanalyste est-il un sorcier ?
Didier Anzieu – Freud et la mythologie
Michel Tort – La psychanalyse dans le matérialisme historique
Sigmund Freud – Lettres de Freud adolescent à son ami Emile Fluss