Destins de l’image

Automne 1991

« Le mot d’image est mal famé » , écrivait l’auteur de L’œil et l’esprit.
Le fait est que nous avons pris l’habitude depuis le platonisme de discréditer l’image par crainte de céder à son attrait.
Et si l’on tentait d’abord de comprendre à quoi tient son efficacité ?
En pénétrant dans les grotte de la Dordogne, en regardant l’étrange Raie de Chardin, le « simple » cube de Tony Smith ou deux dessins d’enfant, en réexaminant la grande et inépuisable querelle des iconophobes et des iconophiles, en relisant Freud et un surprenant Malebranche, en décrivant l’emprise qu’a pu exercer le spectacle de la mort d’un chat ou d’un visage qui s’affaisse…
Scruter l’être de l’image, y reconnaître une apparition plutôt qu’une apparence, penser la pensée dans l’image, tel est le propos de ce recueil.

 

Nouvelle Revue de Psychanalyse, n° 44, Gallimard
Parution : 27-11-1991


Sommaire

Argument
Jean-Claude Lavie – Regards
Bertram D. Lewin – La vie dure de l’image
Jean-Paul Demoule – Les images sans les paroles
Agnes Minazzoli – Une tache de naissance
Georges Didi-Huberman – La plus simple image
Francois Lecercle – Le regard dédoublé
Louis Marin – Trois gloses sur le pouvoir généalogique de l’image
Gilbert Dagron – Mots, images, icônes
Michael Camille – Les idoles des Juifs
Laurence Kahn – Adorer les images ?
Jean-Michel Hirt – Photomaton
Jean-Pierre Vernant – Psyché : simulacre du corps ou image du divin ?
Martine Bacherich et Wladimir Granoff – À mille milles de toutes les terres habitées
Patrick Lacoste – Scène, l’autre mot
Daniel Bougnoux – L’efficacité iconique
Jean Clair – Deus absconditus
Claude Esteban – Le travail du visible
François Gantheret – Le fantôme du métropolitain