dimanche 02 octobre 2022

Abdelouahed

2019
« L’hyménoplastie ou à la recherche de la virginité perdue », Recherches en psychanalyse.

2018
« Langage saignant pour une terre anthropophage », in M. Bencheikh M. et Geffory Y. (sous dir.) Promesse d’Afrique, Presses de l’UIR, Maroc.
« Women between sacrifice and masochism », Journal of Psychology Research, David Publishing Company.
« Poeticamente vostre, ereticamente vostre », Notes per la Psicoanalisi, n° 11, Biblinki editori, Italie.
« Les mains du poète », Nunc, revue littéraire, n° 45.
« Le travail clinique avec les réfugiés. Réflexion sur la langue et le contre-transfert », Cliniques méditérannéennes, n° 98.
« Al-bayt (Le demeure). Dire la disparition. Fragment », Sigila, n° 41, printemps Gris-France, traduit en italien par di Christiana Cimino, « Al-bayt (La Dimora). Dire la sparizione », Psiche, Italie.
« Voiler, surveiller, punir », Topique, n° 143, Violences faites aux femmes.
Traduction de la poésie : Adonis, lexique amoureux, Gallimard « Poésies », traduit de l’arabe par Houria Abdelouahed, Vénus Khoury Ghata et Issa Makhlouf.

2016
« L’être et le miroir », in Le tiers caché dans les différents domaines de la connaissance, éd. Le bois d’Orion.

2015
« Femmes en temps de guerre. Pétrifications et réserves figuratives de l’hystérie », Cliniques méditerranéennes, n° 92.
« Much loved. Regard sur bint blâdî (la fille de mon pays) », Artpress, 21 septembre 2015.
« Il femminile al cuore della traduzione », in Psiche. Rivista di cultura psicoanalitica. Traduzione, vol. II, n.s., 2/2015, p.549-558.

2014
« The rape of women in wartime », Art & Thought, 102, 2014.
« La fille endeuillée », in Figures du deuil et création (sous la Dir. Catherine Desprats-Péquiniot et C. Masson), L’Harmattan, col. L’oeuvre et la psyché, 2014.
« L’inquiétante étrangeté au cœur de la traduction », Cliniques méditerranéennes, n° 90, 2014.

2013
« Une si inquiétante familiarité », Cliniques méditerranéennes, n° 87, 2013, p. 191-201.
« Mère-fille ou le destin d’un traumatisme », in Mère-filles. Mère-fils. Actes de la XII° journée d’Étude du Cercle d’Études Psychanalytiques de Beyrouth, Agence Universitaire de la Francophonie, 2013, p. 9-17.
« La petite rousse ou la cruauté mère-fille. La figure d’Aïsha », in Mère-filles. Mère-fils. Actes de la XII° journée d’Étude du Cercle d’Études Psychanalytiques de Beyrouth, Agence Universitaire de la Francophonie, 2013, p. 55-63.

2012
« Que de voiles ! », in Désirs et sexualités (sous la Direction de J. Bennani et B. Piret), Erès, 2012, p. 193-200.
« Une création au féminin. La fente et l’héritage », in Black and Red. An overview of Angèle Essamba’s works in international photography, 1985-2012, Chine, 2012.
« La petite fille », in Figures de la cruauté, (sous la Direction de G. Chaudoye & D. Cupa), EDK, 2012, p. 153-163.

2010
« Ce voile qui cache la forêt », Topique , pp. 183-193.
« L’érotique d’un voile », Artpress, pp. 58-64.

2009
« Réminiscence du corps », Topique, n°109, pp. 9-27.
« Femmes de Zanzibar, femmes du monde », Voiles et dévoilement, Cheminements, pp. 73-78.

2008
« Une image semblable à sa mère. La Vierge et Jésus », L’Evolution psychiatrique, n° 73,  pp. 127-134.
« Le froid du désert », Adonis, Histoire qui se déchire sur le corps d’une femme, Mercure de France, pp. 131-142.

2007
« La voix du minéral », Autour de Pierre Fédida (sous la Direction de Monique David-Ménard), PUF, pp. 179-193.
« Une manière de dire », Le champ psychosomatique, n° 46, pp. 51-63.

2006
« Lieu de Psyché », L’âme chez les Arabes, Actes du Premier congrès de langue arabe, éd. Dâr al-Farâbî, Beyrouth, pp. 71-79.
« La source et l’écart », Cliniques méditerranéennes, n° 73, pp. 113-127.

2005
« Le nom et la chose. La rencontre qui articule le monde », Cliniques méditerranéennes, n° 72.
« La féminité et le mouvement », Recherches en psychanalyse, n° 4, pp. 41-52.

2004
« Comme si tu Le voyais », Artpress, n° 25.

2003
« Du trauma, la langue en souffrance », Transhumances IV, Presse universitaire de Namur, pp. 223-227.
« La tactilité d’une parole. Le pervers et la substance », Cliniques méditerranéennes, n° 68, pp. 185-198.
« Une logique de l’autoconservation. Réflexion sur le cadre et le contre-transfert », Cliniques méditerranéennes, n° 68, pp. 17-28.

2002
« Des mots qui peignent ou la garantie de la ressemblance », La vie sensorielle, PUF, pp. 109-127.

2000
« La femme : une exilée », Cahiers intersignes, pp. 229-238.
« La négation portée par sa verticalité », Le Discours psychanalytique, pp. 173-186.

1997
« Bilqîs ou la matrice du souffle », Che vuoi ?, Logiques du corps, n° 7, pp. 193-203.

1996
« Des noms qui regardent », Cliniques méditerranéennes, n° 51/52, pp.145-155.

1994
« Abraham entre doute et certitude », Revue Internationale de Psychopathologie, n° 16, pp. 579-590.

Renseignements et inscriptions :
24, place Dauphine, 75001 Paris
tél : 01 43 29 85 11,
courriel : lapf@wanadoo.fr