vendredi 07 octobre 2022

Rodière Rein

2019
« Les grincements de la girouette », Le présent de la psychanalyse, n° 2, Les folies de la norme, PUF, pp. 41-60.
« Échappées belles », E. Pataud, F. Petit, S. Robin Olivier, A. Supiot (éds), Liber amicorum en hommage à Pierre Rodière, LGDJ, pp. 453-460.

2017
Naissances inconscientes du droit, « Connaissance de l’inconscient », NRF, Gallimard.

2015
« Un mort à la mer ! », Sarrazine, n° 14, 2015, pp.197-206.
« I would prefer not to », Documents & Débats, n° 89, janvier 2015, pp. 24-30.
« Perdre sa langue », penser/rêver, n° 27, Mon genre et moi, éd. de l’Olivier, printemps 2015.

2014
« La cure et son théâtre », penser/rêver, n° 25, L’intime et son spectacle , éd. de l’Olivier, printemps 2014.

2013
« Comment naissent les parents », penser/rêver n° 24, Façons de tuer son père et d’épouser sa mère quand on est l’enfant d’un couple homoparental, ed. de l’Olivier, automne 2013.

2012
« Incertaines traversées », penser/rêver, n° 22, Portraits d’un psychanalyste ordinaire, éd. de l’Olivier, automne 2012.

2011
« Les paroles gelées », penser/rêver, n° 19, C’était mieux avant…, éd. de l’Olivier, printemps 2011.
« Tout de travers », penser/rêver, n° 20, Le temps du trouble, éd. de l’Olivier, automne 2011.

2010
« Mutatim », penser/rêver, n° 17, À quoi servent les enfants ?, Éditions de l’Olivier, printemps 2010.

Renseignements et inscriptions :
24, place Dauphine, 75001 Paris
tél : 01 43 29 85 11,
courriel : lapf@wanadoo.fr