La vie et l’œuvre de Sigmund Freud

I – La jeunesse 1856-1900

« En relatant le mieux possible la genèse des découvertes originales de Freud, nous pouvons à bon droit considérer que la plus grande d’entre elles – celle de l’universalité du complexe œdipien – lui avait été rendue plus aisée par sa propre et peu habituelle constellation familiale, par la stimulation que celle-ci provoqua et par les occasions de total refoulement qu’elle fournit… Possédant une énorme puissance de travail, il s’était entièrement voué à sa tâche… Mais il possédait deux qualités bien plus rares encore : une imagination créatrice… et un courage indomptable qui, allié à une honnêteté absolue, lui permit de se saisir des fantômes qui hantent les profondeurs abyssales où nul avant lui ne s’était jamais aventuré. »

Cette monumentale et passionnante biographie fut publiée de 1953 à 1957. Très documentée, elle présente l’immense intérêt d’être rédigé par un proche collaborateur et disciple, qui, ayant suivi une formation intellectuelle semblable à celle de S. Freud fut capable de dialoguer durant 30 ans avec le maître. Il bénéficia en outre de la confiance de la famille Freud, de sa fille Anna en particulier qui lui confia de nombreux documents familiaux.

Auteur : Ernest Jones

Collection Bibliothèque de psychanalyse, PUF.
Parution : 01-01-1982