vendredi 07 octobre 2022

2017-2018

Fondation Dosne-Thiers, 27, place Saint-Georges, 75009 Paris
De 14 heures à 17 heures 30.

Objets de la méthode psychanalytique

Que sont les objets de la méthode ? À partir du renoncement à la suggestion, la mise en œuvre des deux prescriptions de Freud, la règle fondamentale et l’écoute également suspendue, génèrent la pensée associative chez le patient et l’analyste et révèlent la « réalité psychique », c’est-à-dire l’organisation des fantasmes inconscients.
Cependant l’application de la méthode ne garantit pas son effectivité car les objets qu’elle doit affronter et traiter sont autant d’obstacles et de résistances rencontrés : ceux de l’agissement silencieux du transfert et ceux de la destructivité, ceux du refoulement et de la compulsion de répétition. Ces objets imposent les remaniements métapsychologiques qui traversent l’œuvre freudienne et le présent de la psychanalyse.
Ainsi les objets de la méthode ne se dévoilent-ils que par un cheminement : ce sont la construction, le devinement, l’interprétation qui en ménagent pas-à-pas l’accès. Nous le savons bien, ni la représentation inconsciente, ni le souvenir refoulé ne se saisissent comme tels : « L’objet de la méthode psychanalytique, ce n’est pas le souvenir déformé mais le travail effectué par la déformation ; ce n’est pas la trace en elle-même mais le tracé, le passage qui ne suit jamais une ligne droite mais bifurque, diverge. » J.-B. Pontalis, 1997, Ce temps qui ne passe pas.

Chaque samedi-débat donnera lieu à deux exposés, que séparera une pause. Un membre du Comité scientifique assurera la fonction de discutant des exposés, avant la discussion générale.

Renseignements et inscriptions :
24, place Dauphine, 75001 Paris
tél : 01 43 29 85 11,
courriel : lapf@wanadoo.fr