lundi 26 septembre 2022

Centre culturel international de Cerisy-la-Salle

Centre culturel international de Cerisy-la-Salle, du vendredi 13 au samedi 21 juillet 2018 :

  • « La psychanalyse, anatomie de sa modernité »
    (autour des travaux de Laurence KAHN)

Depuis plusieurs décennies, nombre de psychanalystes somment la psychanalyse de remanier ses théories et ses pratiques, pour affronter de nouvelles pathologies et, disent-ils, mieux soulager la souffrance contemporaine. Selon eux, cette évolution de la psychanalyse, gage de modernisation, d’ouverture et de progrès, serait la condition de sa survie : consensus oblige, elle imposerait entre autres de renoncer à la métapsychologie, jugée abstraite et dépassée et, avec elle, à toute visée scientifique, au profit du relativisme théorique, de l’empiricité de la clinique et de l’empathie du thérapeute — loin des scandales du sexuel et de la conflictualité psychique. Quels sont les enjeux et les effets d’une telle psychanalyse, “révisée” disait Adorno dès 1946 ? Que reste-t-il aujourd’hui de l’inconvenance, de la subversion et du mordant de la découverte freudienne ? Et que reste-t-il des outils théoriques permettant aux analystes de penser non seulement les butées individuelles de la cruauté et de la tyrannie internes, mais aussi les créations culturelles et leurs destins religieux et politiques ?

Ce colloque, qui réunira des psychanalystes, des philosophes, des anthropologues, des historiens, des linguistes, des traducteurs, ainsi que toute personne intéressée par ces questions, permettra d’échanger à partir des travaux menés par Laurence Kahn depuis 1975, en sa présence.

Oganisé par :

  • Françoise Neau,  Université Paris Descartes – SPC (Labo PCPP), psychanalyste.
  • Catherine Matha, Université Paris XIII – SPC (UTRPP), psychanalyste.
  • Odile Bombarde, Collège de France, psychanalyste.

Renseignements et inscriptions :
24, place Dauphine, 75001 Paris
tél : 01 43 29 85 11,
courriel : lapf@wanadoo.fr