Éditorial

Rencontres de septembre :  Au fil des traces, samedi 18 septembre 2021. Intervenants : Philippe Charlier (archéo-anthropologue), Françoise Laurent, Jean-Michel Levy, Jean-Michel Rey (philosophe), directrice de discussion Laurence Kahn.
Journée ouverte : Pulsion(s), encore ?, samedi 22 janvier 2022. Intervenants : Jacques André, André Beetschen, Catherine Chabert, Pascale Michon Raffaitin.
Journée de l’APF à Lyon : La nostalgie et après ?, samedi 5 juin 2021. Intervenants : Sandrine Boivin, Hélène Hinze, Kostas Nassikas, Dominique Suchet.
Journée de l’APF à Bordeaux  :  La fabrique du symptôme, samedi 27 novembre 2021. Intervenants : Bernard Basteau, René Dinant, Jean-Claude Rolland. Dicutants : Brigitte Hüe Pillette et Éric Jaïs.

Agenda

Point d'incidence du samedi 8 décembre

Rencontre avec Jorge Canestri et Laurence Kahn

  • Fondation Dosne-thiers de 10 heures 15 à 12 heures 30

La discussion entre Laurence Kahn et Jorge Canestri sera l'occasion d'approfondir ce que la psychanalyse peut dire de sa scientificité, de l'orientation de la recherche et des implications que cela a dans la formation. Jorge Canestri, actuel président de la FEP, s'intéresse aux questions épistémologiques liées à la psychanalyse et aux problèmes de la recherche dite scientifique. Il a préfacé la traduction en anglais du livre de Laurence Kahn Le Psychanalyste apathique et le patient postmoderne. Il n'est pas nécessaire de rappeler l'intérêt de Laurence Kahn pour ces questions.
 

  • samedi 29 mai
  • 12 et 13 juin 2021

La nostalgie, et après ?

  • samedi 05 juin 2021

La nostalgie, signe d’exil, associe la douleur de l’éloignement (álgos) à l’espoir d’un retour (nóstos). C’est au sens premier le « mal du pays », un mélange de souffrance et de bonheur anticipé à l’idée de pouvoir un jour retrouver la terre natale avec tout ce qu’elle symbolise. […]

La vie rêvée (2021)

Le rêve fondateur de Freud, celui d’une vie onirique tout entière au service de l’accomplissement de désir, ce rêve ne s’est pas brisé, il s’est compliqué, voire déformé. À quoi travaille le rêve ? […]