Travail : usure mentale

De la psychopathologie à la psychodynamique du travail

Depuis trente ans, Christophe Dejours nous alerte sur la souffrance au travail. Trente ans de recherche qui ont fait de lui un des spécialistes de cette question les plus écouté des salariés et de leurs représentants mais aujourd’hui aussi des chefs d’entreprises.

Et si tous viennent lui demander conseil, c’est qu’ils sont inquiets de l’augmentation des pathologies mentales dans l’entreprise, y compris chez les cadres les plus dévoués et performants, quand ils ne sont pas stupéfaits par des suicides à répétition.

Ce livre, devenu un classique, met au jour les processus qui sont bel et bien en cause, aujourd’hui encore, dans la déstructuration effrayante du monde du travail à laquelle nous assistons.

« Force est d’admettre que l’aggravation des pathologies mentales du travail et le surgissement macabre de ces suicides jusqu’au milieu de communautés humaines hébétées, sonne le glas de la culture. »

Cette nouvelle édition comporte, outre les textes de 1980, 1993 et 2000, une nouvelle préface de l’auteur.

Auteur : Christophe Dejours

Bayard, 1980.
Nouvelles éditions augmentées en 1993, 2000, 2008