L’héritage nu Ahron Appelfeld – Traduction

Pour les juifs de la génération d’Aharon Appelfeld, l’assimilation avait cessé d’être un but, c’était devenu un way of life qu’ils avaient hérité de leurs parents. La destruction par la Shoah des croyances qui soutenaient encore leur vie modifia profondément cet héritage. A leurs douleurs physiques et morales s’ajoutait désormais une souffrance spirituelle incommensurable.

Les trois conférences rassemblées ici mêlent, à l’écart de toute abstraction, des réflexions et des impressions ancrées dans la tourmente d’une enfance prise dans la Shoah, puis dans l’errance à travers les ruines de l’Europe après la Seconde Guerre mondiale.

L’expérience de la Shoah a été soumise à la mémoire. Elle a aussi été l’objet d’innombrables recherches englobant l’arrière-plan historique, social et psychologique. Pour Aharon Appelfeld, il s’agit finalement de faire passer l’expérience atroce de la catégorie de l’histoire à celle de l’art, car « seul l’art a le pouvoir de sortir la souffrance de l’abîme ».

Auteur : Michel Gribinski

Collection Littérature étrangère, l’Olivier.
Parution : 9 octobre 2006