Figures du féminin en Islam

D’Agar, la mère des Arabes qui n’est présente dans le corpus arabo-musulman que comme figure d’esclave, à Khadija, l’épouse du prophète que les hagiographes ont dépouillée de toute sexualité d’Aïsha, décrite comme l’aimée de l’Aimé de Dieu mais qui se révèle une enfant violentée et un nourrisson savant, à Zaïnab, qui bouleversera le destin de la filiation en Islam et dont l’entrée dans le foyer du prophète sera marquée par la Révélation du verset sur le voile de l’inconsolable Hind, qui entaille avec cruauté le foie de l’oncle de Muhammad, à Fâtima, qui réclama l’héritage pour retrouver sa place de fille, elle qui était la mère de son père. Ces figures de femmes – maltraitée, mélancolique, cruelle, fatale – disent le lien complexe de l’Islam à l’inquiétante étrangeté du sexe féminin.
Ces femmes et d’autres lèvent le voile sur les soubassements pulsionnels de la fondation islamique. Ce livre explore cette question, la façon dont elle se présente dans le Texte (le Coran) et dans les textes. C’est inviter à une plongée dans les profondeurs effrayantes de la culture et du Texte, au-delà du charme de la belle surface.

Auteur : Houriya Abdelouahed

Collection Petite bibliothèque de psychanalyse, PUF
Parution : 2 mai 2012