Être psychanalyste

Qu’était-ce qu’être psychanalyste pour Freud, qui fut le premier à le devenir ? Qu’est-ce qu’être psychanalyste aujourd’hui ? Quel est l’avenir du psychanalyste face à l’évolution, dans notre civilisation, de la pathologie mentale et du fonctionnement même de l’appareil psychique ? Six psychanalystes, unis par leur appartenance à un même mouvement, l’Association psychanalytique de France, mais divers par leur style, leur culture, leur expérience, et certaines de leurs orientations théoriques apportent tantôt un témoignage et tantôt une méditation sur leur relation à l’inconscient, sur leurs conceptions de la cure, sur leur recherche toujours continuée de la psychanalyse. Aucun ne songe, comme on dit, à “ raconter sa vie ” mais chacun s’essaie à exprimer à sa façon quelque chose de psychanalytique sur le psychanalyste qu’il est.

Dix textes de Georges Favez sont rassemblés ici. Il y fait plus d’une fois figure de précurseur, par exemple lorsqu’il écrit sur la contestation, sur l’illusion et la désillusion, sur la résistance à la psychanalyse. Les contributions des autres auteurs approfondissent ou renouvellent les principales questions auxquelles est confronté le psychanalyste : redécouverte de la psychanalyse, solitude de son exercice, recherche du temps perdu, travail de la mort, ordonnancement de l’interprétable.

Auteurs : Georges Favez, Didier Anzieu, Annie Anzieu, Nicole Berry, J.-B. Pontalis, Victor Smirnoff

Collection Inconscient et culture, Dunod.
Parution : janvier 1976