Contes à rebours

Peut-on, après Freud, rien du continent intérieur ou presque ne nous restant obscur, faire de son exploration oeuvre littéraire ? Peut-on, après Voltaire, Borgès et Lovecraft, écrire encore des contes ? Les textes qui suivent pousseront peut-être les lecteurs à se poser des questions, tout en les divisant, je l’espère, sur les réponses.
Un dernier mot : la psychanalyse devient de nos jours pédante, prêchante, artificieuse et triste.
Sans doute parce qu’elle demeure pour moi chose sérieuse à pratiquer, me fournit-elle, le reste du temps, d’infinies occasions de rire, ou de rêver.
Didier Anzieu

Auteur : Didier Anzieu

Christian Bourgois, 1975.
Nouvelles éditions revues et augmentées : Collection Psychopée, Clancier Guenaud, 1987, Apsygée, 1990, Les Belles lettres/Archimbaud, 1995.