L’autisme infantile

Le terme d’autisme dérivé du grec autos – « soi-même » – a été utilisé pour la première lois en 1911 par le psychiatre suisse Bleuler pour décrire, chez les patients schizophrènes, la rupture d’avec la réalité et le retrait sur le monde intérieur. En 1943, le psychiatre américain Kanner procéda a la première description de « l’autisme infantile précoce », affection psychiatrique sévère, survenant dès la petite enfance, marquée par l’absence de contact d’avec la réalité et le repli sur soi.
Cet ouvrage retrace, dans une vision globale de cette affection, l’évolution des théories, des pratiques, et des recherches la concernant. Il insiste sur l’importance du diagnostique précoce. Il propose un panorama des différentes recherches sur les origines de l’affection, et des diverses modalités de prise en charge éducatives et thérapeutiques des enfants et adultes autistes. Il rappelle enfin l’urgente nécessité de créer pour eux des lieux nouveaux d’accueil et de soins.

Auteur : Pierre Ferrari

Collection Que sais-je ?, PUF.
Parution : 12 octobre 1999.
6ème édition : 7 mai 2010