L’amour des commencements

Les chambres closes d’où filtrent des odeurs bizarres et le cabinet de l’analyste où la parole se trouve en se perdant. Le cahier noir où vient échouer l’amour et le coup de téléphone d’une vieille dame. La villa des grandes vacances, ses jeux et ses rites que la mort vient troubler. La rencontre avec Sartre en classe de philosophie et celle avec Lacan dix ans plus tard. Le Cours H honni et le lycée bien-aimé. Les villes étrangères. Les petits métiers.
Autant de lieux et d’événements évoqués ici dans le désordre de la mémoire – « C’était quand déjà ? » – et sous l’influence du présent. Autant de séparations et de commencements que trace et retrace le mouvement inachevé des mots, eux-mêmes  séparation et parfois commencement.

Auteur : J.-B. Pontalis

Éditions Gallimard, 1986.
Réédition : Folio, Gallimard, 15 mars 1994